Leçon de streetstyle avec The Fashionalists

Après ce bide monumental que je me suis pris en sortant un premier streetstyle désastreux, je me suis dit qu’il me fallait prendre des cours ou tout au moins demander de l’aide auprès d’un expert.  Un pro du sujet, un habitué de la discipline. Vu que Scott Schuman, le maître Yoda du streetstyle était bien trop occupé en Corse avec sa belle, j’ai décidé de me tourner vers son digne élève, celui qui assurerait la relève haut la main…en tout cas dans notre plat pays…j’ai nommé The Fashionalists.  Vous commencez à me connaître, je ne m’embarrasse pas de trop de formules de protocole. Je lui envoyé un petit message sur Instagram et le bel homme n’a pas hésité à se porter à mon secours en acceptant un portrait sur ce blog.

La suite &

Pourtant, les portraits, ce n’est pas vraiment son truc. La première chose qu’il m’a dite au moment de débuter l’interview « leçon de streetstyle» :
Tu sais Yeba, j’évite de raconter ma vie…  Je préfère parler de ce qui me passionne (ne t’inquiète coco, on est là pour ça ! Tu as en face de toi un petit cancre qui ne demande qu’à partager tous tes secrets ! Je ne lui ai pas dit, mais je l’ai pensé très très fort ^_^)

Nous sommes arrivés plus ou moins au même moment devant le Café de la Presse sur l’avenue Louise, où nous nous étions fixés rendez-vous. Le temps de refermer la portière de ma voiture qu’il était apparu dans mon champ de vision, avançant d’un pas lent, élégant et attentif. Son appareil photo à la main posé sur son i-pad, il avait l’air en pleine réflexion. Petite vilaine que je suis, je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire un coucou par surprise. Il a sourit, gentiment. Je pense que c’est ce qui caractérise le plus ce charmant garçon. Une gentillesse apparente qui vous donne immédiatement envie de faire de lui votre ami. Bref, nous avons commandé de quoi grignoter (moi au régime ? noonnnn…. Hum hum). Une table réservée, notre goûter déposé, nous sommes ressortis pour travailler.

Et oui, dans sa grandeur d’âme, Rollin avait accepté de me prendre en photo. Inutile de vous dire à quel point j’étais stressée! Les photos, ce n’est pas mon truc à moi ! Tout en douceur, il m’a demandé de me placer sur les rails du trams,… relax Yeba, je règle mon appareil… mets-toi là, croise un peu les jambes, …tu m’as l’air inquiète. …Allez, n’aie pas peur, tu ne te feras pas écrasée par le tram. Si tu le vois venir, tu cries ok ? Je n’ai pu m’empêcher d’éclater de rire, et voilà la photo était prise.

Quelques photos plus tard, nous sommes déjà bons potes. A peine a-t-il fini avec moi que je le vois marcher dans la direction d’une jeune femme qui passait par là pour lui demander un portrait. Il disparaît le temps de la photo avec cette inconnue pendant que je sors mon appareil photo paré de son ojectif 50 mm f1.4.

 


La leçon commence alors. Dis-moi, tu travailles avec quoi comme appareil ? Et quel est ton objectif préféré.
Je bosse avec un Canon 5D Mark II. Mon objectif de prédilection est le 85 mm, que je préfère au 50mm pour son piqué et son ouverture de champ. Pour ton info, parce que tu l’adores, Garance Doré travaille avec un 50mm qui ouvre à f1.2 . Un vrai petit bijou.

Mais dis-moi, qu’est ce qui fait une photo réussie ?
Avant de penser au sujet, tu dois te préoccuper de la lumière. Tu dois aller la chercher et jouer avec elle pour un bon rendu. Comme tu as pu le constater, je t’ai emmenée dans un endroit où la lumière me permettait de te sublimer. Ensuite, pour ne pas manquer une photo qui passait par là, il ne faut s’encombrer de rien d’autre que de ton appareil photo.
Je le regarde alors en réalisant qu’effectivement, il n’a pas de sac avec lui. Son appareil photo était attaché fermement à sa main par la bandoulière qui encerclait son poignet à la façon d’un bandage de quelqu’un qui se serait foulé le poignet.

Parlons de ton blog. Quand as-tu commencé et comment as-tu fait pour acquérir une telle notoriété?
15 juillet 2010 – c’est la date de la mise en ligne du blog www.The fashionalists.com.  J’ai débuté cette aventure avec ma meilleure amie qui, entretemps a dû arrêter de bosser avec moi. Je ne pense pas que mon blog jouisse d’un énorme succès comparé aux plus grands. J’ai eu beaucoup de chance d’avoir une bonne visibilité dans des magazines comme Vif weekend, Elle Belgique…et mes collaborations avec des marques. J’ai quelques amis journalistes dans la mode, beauté, luxe et life style, ça aide mais après, je pense que le contenu sans cesse renouvelé que j’essaie de proposer retient l’attention.

Il y a peu de blogs de streetstyle à Bruxelles. Je pense être un des tous premiers à proposer ce style.

Quand je t’écoute, j’ai l’impression cette passion pour la mode & la photo a pris le pas dans ta vie ?
Tu ne crois pas si bien dire. Dès le début, j’ai décidé d’en faire un métier. En lançant mon blog, j’ai essayé de me démarquer en adoptant une démarche plus professionnelle. J’avais réalisé un business plan sur base d’un concept que je pourrais commercialiser dans le temps, au travers des collaborations avec des grandes marques. J’essaie d’en vivre aujourd’hui. Je suis Community manager & Photographe. Je travaille avec des magazines et aussi avec des marques dont j’anime le site ou les médias sociaux (avec mes photos). Je n’ai jamais voulu faire un blog qui parle de moi. Au contraire.


Je suis curieuse, quel a été  ton parcours académique?
J’ai fait un Master en communication, puis j’ai été responsable Visual Merchandiser chez ZARA. J’ai ensuite travaillé en communication chez Agnès B et dans la presse mode.  Déjà étudiant, j’étais attiré par le vêtement, surtout le vêtement pour femme. C’est plus ‘gai’.

Un doute s’installe dans mon esprit. Plus gai ?…, j’épelle pour confirmer « g a i » ou « g a y » ?
Il me regarde comme si je parlais chinois…et puis ça fait « tilt ». Non non non, gai de amusant ! Pas gay, non pas moi. Je le sens inquiet et amusé à la fois. J’ai grandi dans un univers de femmes. J’ai de nombreuses tantes….et je peux dire que j’aime les femmes (histoire que ça rentre bien dans ma tête ! ). Je ne pourrais pas conseiller un homme ni être coach vestimentaire pour un homme. J’ai toujours habillé mes copines. Elles sont super lookées. Quand je cherche une pièce, je prends le temps. Je peux même y passer la journée.  Comme il me voit sourciller, il me dit d’une voix claire et convaincante : « les gays, ils ont rien compris ! »…et nous échangeons un sourire de conivence.

 

Quel est ton objectif à moyen terme – à 2 – 3 ans ?

1/ Bien sûr, continuer mon blog.

2/ Augmenter le nombre de collaborations avec les  marques belges

3/ Me perfectionner pendant les fashion weeks. Pour l’instant, je participe à celle de Paris : Elie Saab, Dior, Givenchy, Galliano… j’aimerais bien entendu faire le tour du monde, voyager et étendre mon travail sur des villes comme New York.
Malheureusement les marques belges sont encore réticentes à laisser un community manager (comme moi) maintenir une certaine présence sur leur site, et même investir dans de grands reportages.

Est-ce que tu te sens limité dans ton travail. Je veux dire par là, te sens-tu limité à Bruxelles par rapport à ce que tu pourrais faire dans une ville comme Paris ?
Il est vrai, Paris est une ville plus cosmopolite…et surtout, c’est la capitale de la mode. Il nous sera toujours difficile de nous comparer à elle. Par contre, je pense qu’à Anvers, les gens sont déjà plus créatifs.
Malgré tout, dans la démarche qui est la mienne, je reste convaincu que Bruxelles détient un énorme potentiel. Il y a des gens super bien lookés dans les parages tu saos. (Je ne peux m’empêcher de le regarder avec des yeux ronds. Mais ils sont où tous ces gens ?!). Il y a des perles sur Bruxelles, crois-moi, qui ne tiennent pas compte de leur environnement. Il faut dire que la mentalité est plutôt de pointer du doigt tout ce qui est extravagant. Les gens ne peuvent s’empêcher de se questionner dès qu’une fille porte une tenue de soirée le jour ou un beau bijou pour marcher dans la rue juste pour le geste. Après, ce que je ne te dis pas, c’est qu’il m’arrive de arpenter les rues à la recherche de beaux streetstyles et de revenir bredouille à la maison. C’est difficile, mais il y a de la matière et c’est mon métier de le montrer.

Est-ce que tu as un modèle ?
of course, Scott Schuman ( The Sartorialist tellement évident ^_^). Je l’apprécie tellement que le nom de mon blog est inspiré du sien. Je suis convaincu qu’on devient grand en s’inspirant des plus grands. Je le suivais depuis au moins 6 ans (bien avant de débuter moi-même). Après mon master en communication, j’avais réellement envie de créer, et je me suis lancé dans le streetstyle. Le plus difficile a été ensuite de trouver mon propre style.
On se voit souvent à Paris et on se salue. Il sait ce que je fais et suit mon travail. Son blog, c’est ma bible.

Attend 2 minutes °_°. Quand tu dis « on », tu veux dire toi, lui ….et Garance !? Noooon ??? Tu discutes aussi avec Garance ? Je suis JALOUSE. Dis-moi que je peux te suivre à la prochaine Fashion Week à Paris. Et si ce n’est pas possible, est-ce que tu pourrais dire à Garance à quel point je l’apprécie. Ma bible à moi, c’est elle. …(Je réalise l’état d’excitation qui m’habite à ce moment, en me disant OMG mais tu es ridicule ma pauvre, reviens sur terre !!  Je me calme aussitôt en me disant qu’il me faudra tordre le coup à cette conscience qui me rappelle toujours à l’ordre bien trop tard! è_é).

Mais tu devrais lui écrire à Garance pour le lui dire (tu crois pas que c’est fait & refait ? No comment T_T)


Je reviens sur le blog « The Fashionalists » pour recentrer un peu la conversation. Dis-moi, pourquoi utilises –tu un fond d’écran noir ?
Je voulais me démarquer. Poster mes photos sur ce fond d’écran me donne l’impression de les poser sur une ardoise en leur donnant toute l’importance qu’elles méritent. Le noir, c’est plus conventionnel, plus classique…et même si tu préfères le blanc Yeba, je  ne suis pas prêt de laisser tomber le noir. Je suis d’ailleurs étonné de voir que j’ai lancé une nouvelle tendance. Quelques blogs m’ont emboité le pas. Je perçois de la fierté dans son regard.

Tu  cherches sans cesse à te démarquer des autres bloggeurs, mais pourquoi est-ce si important pour toi?
Le mot “blog” est associé à quelque chose de peu professionnel. Je suis community manager et photographe avant tout. J’aimerais que mon travail soit apprécié par des personnes de générations différentes, de styles et d’origines différentes. Mon travail se veut universel et sans cesse nourri par la rue, les gens, vous ! Du coup, je l’aborde comme un vrai métier en me soumettant à des règles fixes et à une discipline constante.

Dernière question…intéressée car c’est quand même le pourquoi de notre rencontre, quel est ton secret pour réaliser des streetstyles aussi réussis ?

Il faut savoir que je ne suis pas forcément à la recherche d’un look parfait mais plutôt d’un instant, d’une allure. Je trouve que c’est à ce niveau là que l’on peut parler de style. C’est ce qui fait qu’une personne arrive à porter un pièce quelconque mieux qu’une autre qui serait accoutrée de toutes les plus grandes marques de haute couture. Il m’est arrivé de prendre un homme en bermuda & tongues juste parce que je trouvais qu’il avait une allure incroyable et un style si propre à lui.

Je suis dans la plupart des cas à la recherche des détails, de la petite touche inattendue qui va terminer l’ensemble.
Ensuite, il n’y a pas de secret. Il faut descendre dans la rue. C’est là bas que ça se passe. On ne naît pas expert en streetstyle, on essaie de le devenir !

 

A bon entendeur Salut ! ^_^

 

 

Un tout grand merci à Rollin pour sa gentillesse et sa disponibilité! Encore une belle rencontre….

 

 

 

11 Comments

  1. Quel chouette interview Yeba!! Rencontre avec le Scott Shuman belge, quelle chance! Et les photos qu’il a pris de toi sont magnifiques, tu es tellement rayonnante :) C’est un plaisir de lire ton blog comme ça le matin!

    http://manonheine.wordpress.com

    • yeba

      Coucou Manon, ça fait super plaisir de te lire! Cmt tu vas? Merci pour le compliment…pourtant, je ne suis que sur le point de partir en vacances. Promis, je fais un avant-après!
      A très vite :-)

  2. tu as un de ces talents pour mettre les gens que tu rencontres en valeur…on a systématiquement envie de les rencontrer, d’en savoir plus…Top! J’adore tes portraits.
    Je rejoins Manon, un plaisir de te lire le matin. Encore! Encore! :-)
    Et oui, tu es magnifique sur ces photos. Le rose fluo te va à merveille :-)
    xxxx

    • yeba

      Coucou San, tu es vraiment adorable. Il semble que je mets en valeur ceux que je rencontre…mais jusqu’à présent, je ne fais que restituer. De belles rencontres donc…Et promis, je vais essayer d’en faire encore et encore!!! ;-)…J’attends toujours ton premier portrait sur http://www.lafashionmama.com qui cartonne! Féliciations!!!

      Entre nous, easy d’être magnifique quand c’est un pro qui se trouve de l’autre côté de l’appareil. T’embrasse & t’appelle avt de décoller! Bisous ma belle.

  3. Thank you Yeba. ;) You did a great job!

  4. Murielle

    Pour une fois tu tiens la vedette aussi dans cet article, chouette interview comme d’habitude

    • yeba

      Merci Murielle…La vedette, c’est vite dit. Juste deux petites photos de rien du tout! Je serais plus photogénique & à l’aise devant un objectif que je posterais plus de photos de moi. Ce n’est pas trop mon truc….A faire tu penses?

      Biz & à bientôt.

  5. Oo Yeba, tu es superbe !!! Encore encore des photos de toi sur le blog !!!
    Et il est adorable ce Rollin, quelle chance de l’avoir rencontré ! bonnes vacances, ma belle :) xx

    • yeba

      Ooolala Marta, tu exagères…comme d’hab ;-). A ce rythme, vous allez me faire céder…mais promis je vous réserve plein de surprises en Septembre. Je prépare un mauvais coup..AHAHA!!!
      C’est vrai qu’il est gentil Rollin. Je suis flattée qu’il est accepté de me rencontrer…mais à vrai dire il est d’une simplicité telle que ce n’est en rien un exploit!
      Merci pour les vacances :-). Je viens de boucler la valise (oui, je sais si tard!)…mais là, c’est bon!! On est quasi partis!! T’embrasse.
      Yeba

  6. Superbe interview Yeba !
    Je n’ai pas encore pu m’acheter un nouvel objectif mais c’est bon à savoir lesquels il faut les utiliser ;)

    Ah notre chère Garance… On est toute mordue à son blog je constate…

    Et j’adore le café où vous vous êtes donné rendez-vous, on y mange bien et l’atmosphère est vraiment cool !

    Belle journée, bises.
    M.

Leave a Comment

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: