CR – Cocktail JimmyChoo!

Je vous avais promis un compte rendu détaillé de LA soirée JimmyChoo qui a eu lieu jeudi 4 octobre. Nous avions toutes fantasmé dessus,…et par ma faute, le suspense est tellement monté qu’il en est devenu insoutenable…et bien, l’heure des comptes est venue. Je me mets à table.

Alors (avant de rentrer dans le vif du sujet) et surtout pour soulager ceux qui se posent la question: comment toi Yeba (petite ringarde) tu as pu rentrer dans ce petit cercle fermé et obtenir une invitation à un événement aussi prestigieux? Et bien, la réponse est…la fameuse mailing list! Mon blog s’est retrouvé dans les ‘hot’ mailing lists depuis ce concours du Vif leWeekend Blog Awards. Je n’ai donc pas de mérites et je n’ai pas d’activités parallèles PR. Bref, ceci explique cela. On ne va pas s’appesantir là dessus.

Pourtant, vous allez rire mais je ne suis pas le genre de fille à voir l’intérêt d’aller à une soirée purement événementielle (sauf si le créateur, le visionnaire est susceptible d’être sur les lieux). Quand l’invitation est arrivée, je ne me suis pas vraiment arrêtée dessus. J’ai rangé le carton dans la pile des courriers à traiter alors que mon petit garçon demandait son gâteau préféré pour le goûter. La vie est une question de priorités! Quelques semaines plus tard, je dînais avec des amies (l’une bloggeuse, l’autre dans les chaussures) …quand je me suis rappelée de l’invitation. Je leur en parle avec désinvolture quand leurs yeux ronds (les quatres) se posent sur moi avec incrédulité.
- Mais ma chérie, tu te rends pas compte! C’est ultra cooool! Tu dois y aller!!! Absolument!
- Ah bon vous croyez? °_°
A en voir leur réaction, elles ne croyaient pas, elles en étaient convaincues.
J’en parle à une autre par téléphone qui vit en France (au Havre très exactement) qui me dit, mais Yeba!!!!!!!! C’est le genre de truc que tu dois partager avec tes lectrices!
- Ah bon tu crois? C’est pas mon genre…

Et finalement, l’invitation est arrivée à vous sur Facebook… en attendant le jour J.

Le jour J, je quitte le boulot à la masse. Je prends 30 min pour me trouver une petite robe, je jette dessus un col claudine que j’aime à la folie. Je me fais des lèvres rouges,…bref je m’apprête à l’arrache….Ma soeur (une jolie créature) arrive filiforme dans sa robe noire & les strass sur les épaules. Je ne pouvais pas y aller seule (non mais??! ).

Elle prend le volant et je termine de me maquiller. Au moins ça. Je me voyais déjà ‘petit laideron’ au milieu d’un troupeau de mannequins & de créatures JimmyChoo. On arrive donc sur place à l’hôtel Dominican en plein centre ville de Bruxelles.
En passant le seuil de la porte, ma soeur me regarde avec des yeux foudroyants. Quoi, c’est ça ta soirée!?  (il faut l’excuser. Une vraie avocate….jamais impressionnée par quoi que ce soit).
Je scrute l’endroit et je me dis à moi-même: “Mais c’est quoi cette soirée?”. On se regarde et on échange ce regard que comprennent les soeurs entre elles: on ne reste pas plus d’une heure!!! Et comment!…laisse moi prendre mes photos et on sera rentrée avant le début de ‘MasterChef’. (véridique, la vie est une question de priorités ;-))


Mes chéris, j’ai été déçue.Vraiment déçue par cette soirée qui ne valait pas le déplacement.
Nous étions là pour célébrer l’univers de la collection Choo 24:7 et le lancement des Choo 24:7 Stylemakers Automne Hivers2012
Je trouvais l’événement vraiment en dessous de mes attentes.  JimmyChoo est une marque qui mérite mieux que ça. Imaginez vous une salle où sirotent et grignotes des clientes pomponnées de la marques & quelques bloggueuses appâtées (ou prises au piège comme moi) pour relayer l’événement. Mais aucun effort n’est fait pour mettre en avant le produit : trois-quatre pauvre Choo disposées ça & là dans la salle entre les pots de fleurs & les verres de cocktails.

Non non, ne vous laissez pas tromper par ces jolies choses! Restez avec moi ;-) et jetez un oeil sur…La nouvelle collection Automne Hiver 2012 plaquée sur un mur à la lumière jaune qui ne suscitait aucune envie! Come on! é_è

Le pire dans tout ça, c’est de me retrouver là, moi aussi…alors que j’avais imaginé un petit défilé, une petite vidéo apothéose, une vente avec des prix intéressants pour les personnes sur place…bref, à part les quelques mises en bouche, cocktails & macarons qui passaient et qui ma foi se laissaient manger, je me suis jurée à moi-même de me faire désormais plus discrète face à ce monde qui n’est pas le mien.

Là, c’est bon. Je viens de me griller complètement (plus aucune invitation ne parviendra à moi). Et vous savez quoi? Je dis tant pis!
Non mais….Le marketing de luxe est très particulier et demande beaucoup de créativité afin de donner un sentiment d’exclusivité à tous ceux qui rentrent en contact avec la marque qu’elle est censée défendre. L’univers de JimmyChoo était tout sauf présent ce soir là. Dommage….

Allez, je suis bonne joueuse…je vous relaie le compte rendu  de la l’attaché de Presse:

JIMMY CHOO A CÉLÉBRÉ L’UNIVERS DE LA COLLECTION CHOO 24:7 ET LE LANCEMENT DES CHOO

24:7 STYLEMAKERS AUTOMNE HIVER 2012 Á L’HOTEL THE DOMINICAN Á BRUXELLES

Bruxelles, Jeudi 4 octobre 2012 - Présent en Belgique depuis 2011, la Maison Jimmy Choo a organisé un cocktail exclusif pour célébrer l’univers de la collection Choo 24:7 et le lancement des  ‘Choo 24:7 Stylemakers’ Automne Hiver 2012, incarnées par Natalie Joos à Anvers et Viviana Volpicella à Milan, qui donnent vie à la personnalité de la collection ‘Choo 24:7, la garde-robe de chaussures idéale’ des modèles iconiques de Jimmy Choo’.

Á l’occasion de cet évènement unique, les invités ont pu découvrir la vidéo qui retrace sept jours avec Natalie Joos et Viviana Volpicella, ainsi que la nouvelle collection Automne Hiver 2012 « Choo 24:7 », les pièces phares de la saison et la nouvelle campagne de publicité.

De nombreuses personnalités étaient présentes : Monsieur Edouard Vermeulen, Madame Ségolène Gallienne, Le comte Thomas de Bergeyck (Présentateur de l’émission Place Royale), le comte et la Comtesse Ferdinand de Lesseps, Madame Sabine Mathus (Présentatrice a RTLTVi), La princesse Nicolas de Cantacuzène, La comtesse Louis Limburg Stirum, Monsieur et Madame Christian Clerico, Madame Maite Relecom, Monsieur Maxime Leysen (grand joaillier Belge).

 

Bisous.
xx Yeba

 

14 Comments

  1. la belgo-havraise, c’est moi :-)
    J’adore, tu casses un mythe. Merci pour le vrai dans ton post. On sature de ces bloggueuses qui nous narguent de leurs invitations en tous genres, et qui nous postent ensuite des billets sans âme. Des paillettes et de la fumée..sans feu. Tu as en effet fait connaissance avec la collection (visible en magasin bientot j’imagine) et surtout avec une activité de réseautage intense. Chacun son truc :-)
    Keep going!

    • yeba

      Oui, la belgo-havraise …c’est toi!!!
      Tout le monde sait que je suis innofensive. Si je reçois des plaintes, je te les envoie direct…car tu es bel et bien l’esprit machiavélique qui opère dans l’ombre… MOUHAHAHAHAH ;-). Oserais-je remettre le couvert avec Marc by Marc Jacobs? ;-)…hehe

  2. Véronique

    OH!!

  3. Sandrinalou

    Bonjour Yeba,
    C’est vrai que c’est cool que tu te sois montrée critique par rapport à la soirée. Pourtant quand je regarde tes jolies photos, je trouve qu’on retrouve quand même l’esprit de la marque. Tu es peut-être trop perfectioniste…mais le fait est que j’aurais aimé être à ta place!!!!!!!! Petite ingrate ;-)
    Mais regarde moi ces jolies chaussures!….

    • yeba

      Ca y est, tu as succombé à l’appel de la Choo!!!! Tu es passée de l’autre côté de la force ma chérie.
      Ne te méprends pas, les JimmyChoo sont des shoes incroyables!! L’un de mes premiers articles portait sur sujet.
      Je les aime tellement qu’il m’est impossible d’attaquer le produit. Je parle ici de marketing…

  4. Ipek

    J’adore ta franchise!! Continue comme ça! ;)

  5. Bravo ma belle, je suis fière de ton intégrité !! Je suis déçue de Jimmy Choo, moi c’est une marque qui me fait toujours rêver et au niveau confort elles assurent les Jimmy Choo ! Ce sont vraiment des chaussures bien pensées en plus de jolies (au contraire du diable Louboutin qui fait des merveilles qui massacrent mes petits pieds). Mes prochains escarpins ce sera des Jimmy Choo, promis ! Dommage que la soirée n’était pas à la hauteur :(
    bizzzz et à dimanche ;)

    • yeba

      Coucou Marta!
      Merci beaucoup …après tout, nous sommes dans un monde où le client final a le droit de s’exprimer et trouve les moyens de le faire. Les marques sont désormais dans un dialogue avec nous. Mais pour te paraphraser, je pense que je vais me jeter sur une paire de JimmyChoo. Je me donne 6 mois :-)
      A dimanche!!!! Ca va être cool de voir les petits jouer ensemble.
      Bisous

  6. Bravo, Miss, pour ta franchise! Tu as osé et c’est courageux! J’imagine très très bien ta déception et le côté sans âme de cette soirée. Tu te déplaces, tu donnes de ton temps et au final, un goût de trop peu. Hélas, c’est fréquent! Pourtant, même sans budget, une marque peut faire quelque chose de surprenant, créer un lien fort avec ses invités, faire découvrir une facette cachée du label, avoir des équipes ouvertes à la discussion, etc. Mais ce n’est certainement pas une coupe de Champagne et/ou un goodies bag qui rendent un moment exclusif ou mémorable…

    • yeba

      Bonjour Sophie,
      Ca fait plaisir de te lire! Avec un peu de recul, je pense que mon article avait un petit quelque chose de naïf pour les bloggeuses habituées à participer à ces soirées…mais pe importe, je me devais de partager. Du coup, évidemment que je te rejoins à 100%. En quelques lignes tu as résumé mon sentiment et mes attentes…Merci!

  7. Murielle

    dommage que la soirée ne fut pas une réussite.
    Par contre j’aime beaucoup les boots fushia et les bottes léopard…

Leave a Comment

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: